Quatre coeurs imparfaits

Quatre coeurs imparfaits

agrandir l'image
Véronique OVALDÉ
Véronique DOREY (Illustrateur)
Quatre coeurs imparfaits
Thierry Magnier Adulte Littérature

« Rosa Luisa avait eu trois soeurs.
La plus jeune était folle, la deuxième était pute, la troisième était morte.
J’étais la fille de la troisième et j’habitais avec Rosa Luisa, l’aînée des soeurs. »
Ainsi commence l’histoire de Pepina la folle, Mercedes la pute, Rosa Luisa la vierge et de Maria Cristina, la mère morte, toutes marquées par un destin funeste. C’est que dans ces contrées, les gens peuvent se consumer d’amour, les vierges folles abondent, les amants éconduits pullulent.



  • extraits (cliquez pour agrandir)

  •  


Véronique Ovaldé est née en 1972. En 2000, elle publie son premier roman aux éditions du Seuil. Suivront ensuite chez Actes Sud Les hommes en général me plaisent beaucoup ou Déloger l’animal. Elle rejoint les éditions de l’Olivier en 2008 avec Et mon coeur transparent, qui obtient le prix France Culture-Télérama. En 2009, Ce que je sais de Vera Candida reçoit un accueil enthousiaste de la critique et du public, et obtient le prix Renaudot des lycéens, le prix France Télévisions, et le grand prix des lectrices de Elle. Depuis, elle a également publié Des vies d’oiseaux en 2011 et La Grâce des brigands en 2013.



titre