À la folie



Hubert BEN KEMOUN
À la folie
Thierry Magnier Adulte Littérature
Du haut de son armoire, il vrombissait tel un avion. Il avait calé ses pieds nus sur la corniche du meuble, et son dos contre le mur. Comment était-il grimpé là-haut ? Aucune chaise, pas le moindre escabeau ne permettait d'expliquer son ascension. Plus tard seulement je compris que son voisin de chambre lui avait fait l'indispensable courte échelle. Le même qui venait de moucharder et se plaindre de ne pouvoir dormir à cause des bruits de moteur que l'autre faisait avec sa gorge, particulièrement dans les trous d'air.
Une maison de fous, grande avec des murs autour. Pas une prison. Des adolescents y côtoient des adultes, des vieillards. Cric Crac, chacun dans sa baraque ! Chacun son monde et son aile où il vit sous l'œil vigilant, fatigué, blasé parfois, des soignants. Mais l'existence ici n'est pas triste, pas forcément, c'est la vie quoi...
Des nouvelles drôles et pathétiques tour à tour, agencées comme des pièces de puzzle, des histoires de fous. Les nôtres aussi.

Hubert Ben Kemoun habite Nantes. Arpenteur de bitume, il répète qu'il n'aime que les villes, et encore, faut-il qu'un fleuve ou une rivière les traverse.
Auteur pour Radio France, il a rédigé des dramatiques et des pièces radiophoniques pendant un peu plus de douze ans. Mais il était trop triste de n'user que des ondes pour commettre ses crimes, aussi, on notera à son palmarès des pièces de théâtre et des comédies musicales.
Le noir est un des continents sur lequel il accoste le plus volontiers (William Irish demeurant son premier port d'adoption).
Hubert Ben Kemoun a aussi un certificat de séjour illimité dans les contrées sauvages de l'Oulipo et dans ses pérégrinations, il emmène de plus en plus volontiers les mômes, qui en savent autant que les grands sur le bonheur d'avoir peur.

 

 



titretitretitretitretitretitretitretitretitretitretitretitretitretitretitretitretitretitre