Profession nain de jardin

Profession nain de jardin

Hubert BEN KEMOUN
Profession nain de jardin
Thierry Magnier Romans Jeunesse
Renversé, fesses dans la boue, le nain de jardin en terre cuite rêve de voyages, en contemplant le ciel.
Seulement, on a beau pouvoir penser, rire et pleurer quand on est nain de jardin, si on est pas capable de se remettre debout tout seul, on a peu de chance de réussir à prendre la poudre d'escampette. Sauf lorsque le hasard décide de vous sourire : un gang de kidnappeurs de nains de jardin sévit sur la ville. Et voilà ce nain de jardin séquestré avec une dizaine d'autres dans une cave sombre et humide. Demande de rançon, puis démantèlement du gang par la police. Récupéré par ses propriétaires, le nain est lamentablement jeté à la poubelle, avant d'être repeint, verni, relooké et transformé en nain lampadaire par un as de la récup' !

Hubert Ben Kemoun habite Nantes. Arpenteur de bitume, il répète qu'il n'aime que les villes, et encore, faut-il qu'un fleuve ou une rivière les traverse.
Auteur pour Radio France, il a rédigé des dramatiques et des pièces radiophoniques pendant un peu plus de douze ans. Mais il était trop triste de n'user que des ondes pour commettre ses crimes, aussi, on notera à son palmarès des pièces de théâtre et des comédies musicales.
Le noir est un des continents sur lequel il accoste le plus volontiers (William Irish demeurant son premier port d'adoption).
Hubert Ben Kemoun a aussi un certificat de séjour illimité dans les contrées sauvages de l'Oulipo et dans ses pérégrinations, il emmène de plus en plus volontiers les mômes, qui en savent autant que les grands sur le bonheur d'avoir peur.

 

 



titretitretitretitretitretitretitretitretitretitretitretitretitretitretitretitretitretitre