Kochka est née au Liban en 1964 d'un père français et d'une mère libanaise. En 1976, la guerre contraint sa famille à l'exil. Elle poursuit ses études en France et devient avocate. Quatre enfants vont changer sa vie. En 1997 elle décide d'abandonner sa profession d'avocate pour se consacrer à l'écriture.