Abdelkader Djemaï, l'auteur, est né en 1948 à Oran, l'aîné d'une famille de neuf enfants. Après un bref passage dans l'enseignement, il collabore à nombre de périodiques algériens (Algérie-Presse- Service, El Moudjahid, La République...). Il quitte l'Algérie en 1993 pour s'installer en France. Abdelkader Djemaï écrit en français, un choix délibéré pour dire la mémoire algérienne. Un été de cendres (1995 - Prix Découverte Albert Camus et Prix Tropiques), Sable rouge (1996) et 31, rue de L'aigle (1998) forment une trilogie autour de la tragédie algérienne, publiée aux éditions Michalon. Avec Camping (2002 - Prix Amerigo Vespucci), Gare du Nord (2003), Le nez sur la vitre (2004) il signe une seconde trilogie aux éditions du Seuil, évoquant cette fois l'immigration en France, l'exil et l'errance. Il anime également de nombreux ateliers d'écriture dans les établissements scolaires et en milieu carcéral.