Brigitte Aubert, quand elle n'écrit pas, est programmatrice de cinéma dans plusieurs salles de la région cannoise. Elle a obtenu le Grand Prix de Littérature Policière en 1997 pour La Mort des bois et ses livres sont traduits dans plus de dix-sept pays ! (Reflets de sang, Seuil Policiers, 2008; Le miroir des ombres, 10/18, 2008 ; La danse des illusions, 10/18, 2008 ;...).
Elle écrit aussi des romans jeunesse, et toujours à quatre mains, avec Gisèle Cavali.